Servir vos Clients sans Pression

Servir vos clients…sans pression

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais lorsque j’ai besoin disons, d’une nouvelle paire de chaussures et que j’entre dans un commerce, je déteste voir 3 commis se précipiter vers moi dès que j’y mets les pieds et me dire :

« Je peux-tu vous aider ? »
Et quelle est ma réponse (et probablement la vôtre)?

Non, merci, je ne fais que regarder…

C’est un réflexe conditionné qui nous fait reculer lorsque l’on ressent de la pression (et probablement le même que celui de vos prospects).

[features_box_yellow width=”75%” + border=”2px”]Lorsque la relation d’affaire commence par un « non », vos chances de vendre sont très réduites.[/features_box_yellow]
3 étapes pour servir vos clients sans pression

[red_tick_list width=”100%”]

  • Toujours laisser le client potentiel libre de regarder (seul) la marchandise quelques minutes avant de l’aborder.
  • Ne JAMAIS commencer l’entretien par une question fermée, que le client peut répondre par un oui ou un non.
  • Toujours débuter par une question ouverte qui amène votre client à dévoiler la raison de sa présence dans votre commerce.[/red_tick_list]

Lorsque j’étais dans ma boutique d’articles de fête, j’aimais bien utiliser cette approche :

« Bonjour mon nom est Alain, prenez tout votre temps pour regarder, si vous avez besoin d’aide, je vais être dans ce coin. »

Parfois j’utilisais également : « Bonjour, mon nom est Alain, qu’est-ce que je peux faire pour vous aujourd’hui ? »

Si c’était un ancien client je lui disais : «  Bonjour, comment allez-vous ? Qu’est-ce qui vous amène de bon en magasin aujourd’hui ? »

En suivant cette procédure vous débutez votre entretien sur une base positive, ce qui favorise vos chances de vendre à ce client.

La clé est de faire preuve de patience avec vos clients, de ne pas les bousculer et de leur laisser le temps de regarder la marchandise (si vous avez un commerce).

Voici pour vous un petit texte (que vous pouvez afficher sur votre lieu de travail) qui vous rappelle de toujours servir vos clients sans pression.  Ce texte est tiré de mon fameux guide de prospérité : Méthode Marketing Exponentiel

[order_box_3 width=”60%” + border=”4px”]Je suis le client qui ne revient jamais

Je suis un client agréable. Tous les commerçants me connaissent. Je suis celui qui ne se plaint jamais, quel que soit le service que je reçois.

Lorsque je vais acheter quelque chose, je ne bouscule personne. J’ai des égards pour autrui. Si je tombe sur un vendeur arrogant qui s’irrite parce que je veux regarder plusieurs articles avant de décider, je reste poli. Je ne crois pas que l’impolitesse soit la réponse.

Je ne fais pas d’éclat, pas de plainte, pas de critique et je ne ferai jamais de scène comme je l’ai vu faire dans des endroits publics. Non, je suis le client agréable, mais je suis aussi le client agréable qui ne revient jamais.

C’est ma façon à moi de me venger de vos mauvais traitements, de devoir acheter tout ce que vous me présentez, parce que je sais que je ne reviendrai pas. Ça ne me soulage pas le cœur sur le champ, mais c’est bien plus satisfaisant à long terme que de piquer des crises.

De fait, un client agréable comme moi, sans compter tous les autres, peut mener une affaire à la ruine. Et il y a des tas de gens comme moi. Lorsqu’on nous a assez bousculés, nous allons dans un autre magasin où l’on apprécie les clients agréables.

Rira bien qui rira le dernier, comme on dit. Je ris quand je vous vois faire des annonces publicitaires frénétiques pour me récupérer, alors que vous auriez pu me retenir avec quelques mots gentils et un sourire.

Votre affaire est peut-être dans une autre ville et votre situation différente, mais si vos affaires vont mal, il y a fort à parier que si vous changez d’attitude, ça finira par se savoir et, de client agréable qui ne revient jamais, je deviendrais le client agréable qui revient toujours… et qui emmène  ses amis.

Anonyme[/order_box_3]

Voilà qui nous rappelle que c’est payant de toujours servir nos clients sans pression.

Pour d’autres stratégies de vente, procurez-vous le guide de prospérité pour l’entrepreneur en cliquant ici.

Et vous, quelle est votre approche lorsque vous rencontrez un client potentiel ?
J’ai bien hâte de connaître votre méthode…
Répondez-moi dans la boite de commentaires ci-dessous :

Entreprendre -Devez-vous baisser vos prix ?

Entreprendre – Devez-vous baisser vos prix ?

Que vous soyez coach, thérapeute, travailleur autonome ou propriétaire d’une petite entreprise, il y a un facteur psychologique déterminant et fondamental que vous devez comprendre, qui influence votre prospect. Ce facteur est présent peu importe la diversité des gens, des cultures,  des générations,  de l’âge, du statut social ou des circonstances extérieures.

Ce facteur est relié à ce qui se passe dans la tête de votre client lorsqu’il se prépare à acheter votre produit ou service.  Et non, ce n’est pas nécessairement le fait pour lui d’essayer d’avoir le meilleur prix…

Bon Alain, quel est ce fameux facteur ?

Alors le voici :
« Les gens répondent aux mêmes émotions de base peu importe leur diversité.»
Cela veux dire que l’on peut prédire ce que les gens vont faire devant certains stimulus, avec assez d’exactitude.

En fait, lorsque vient le temps d’effectuer un achat, une personne a trois besoins de base qu’elle cherche tout d’abord à combler :  [green_tick_1_list width=”100%”]

  • Avoir un fournisseur de produits/services (Vous) en qui elle peut avoir confiance, qui a une certaine expertise, une bonne garantie et la fierté d’avoir un bon produit/service. (Êtes-vous fier de ce que vous offrez ?)
  • Se faire servir d’une façon facile, agréable et sans tracas
  • Se sentir importante et appréciée durant et après la vente, la séance ou le traitement.[/green_tick_1_list]

Si vous vous efforcez à répondre à ces 3 besoins de base que votre client recherche, la partie est presque déjà gagnée.

Il y a ensuite des sous-catégories qui font partie de ces trois besoins de base:

[red_tick_list width=”100%”]

  • Sauver du temps ou avoir plus de temps libre
  • Paraître mieux, plus jeune, plus sexy, en meilleure santé
  • Éliminer ou épargner des efforts, enlever des soucis, des malaises, des problèmes ou peurs
  • Avoir plus de sécurité et de confort
  • Faire ou épargner de l’argent. (Cela ne veut pas nécessairement dire aller au moins cher, mais le client veut savoir s’il ne se fait pas arnaquer.)[/red_tick_list]

Ces points sont des clés fondamentales de succès. Questionnez votre client sur ce qui est important pour lui en ce qui concerne l’achat de votre produit/service et vous allez constater que l’une de ces sous-catégories sera mise en valeur. Mettez l’emphase sur ce qui est important pour le client et voyez votre revenu grossir chaque jour !

Maintenant vous pourriez me dire : « Alain attendez !  Dans mon secteur d’activité, tout ce que les gens veulent entendre,  c’est le prix ! »  Et bien, si vous adhérez à cette croyance, c’est correct mais je peux vous démontrer le contraire.

La vérité est que vous, qui devez vendre votre produit ou service, avez souvent plus de problèmes avec l’aspect du prix ou tarif que le client. Juste pour vous prouvez mon point, voici ce que révèlent plusieurs études récentes sur les comportements des consommateurs, qui pourraient vous étonner :

Pourquoi les clients choisissent un marchand ou le quittent pour un autre ?
Sur une période d’une année, parmi les clients :

[features_box_yellow width=”75%” + border=”2px”]

1% sont décédés
3% sont déménagés
5% quittent parce qu’ils ont un ami ou un parent nouvellement vendeur
9% le font parce qu’ils peuvent acheter moins cher ailleurs
14% le font parce qu’on n’a pas fait suite à leur réclamations
68 % des clients qui cessent de faire affaire, le font à cause de l’indifférence, de l’apparente absence d’intérêt des employés du vendeur.[/features_box_yellow]

Maintenant, ces chiffres varient de quelques pourcentages selon le secteur d’activité. Lorsque l’on considère que le prix ou tarif n’est pas la raison principale d’un changement de fournisseur, on peut s’attaquer plus facilement au bobo.

Avant de penser à baisser vos prix ou tarifs pour attirer et conserver de nouveaux clients, considérez bien ce qui suit :

Les clients perdus à cause de l’indifférence, du manque d’intérêt et des réclamations non satisfaites représentent  82% des cas de pertes de profits.

Cette situation peut être réglée grâce à une formation adéquate en vente, relation humaine, satisfaction de la clientèle et en restant en communication régulière avec celle-ci.

Rappelez-vous ceci : Les gens achètent de gens qu’ils aiment. Donnez-leur l’opportunité de vous aimer.

Que dites-vous de cet article ?
J’ai hâte de connaître votre opinion

Mettez vos commentaires dans la boite ci-dessous :

Entreprendre – L’Attitude pour Réussir

Être en affaires comporte de nombreux moments d’exaltation et de fierté ainsi que des épreuves à surmonter.

Je vous partage aujourd’hui cette petite vidéo que j’ai trouvé récemment sur You Tube, et qui démontre très bien l’attitude qu’il faut pour réussir en affaires et dans la vie .

La prochaine fois que vous aurez une dure épreuve devant vous et bien qu’elle peut paraître insurmontable, souvenez-vous de cette petite vidéo qui vous donnera la force de continuer.

Cette petite vidéo n’est pas seulement à propos d’une course…

Que pensez-vous de cette vidéo ?

Faites-moi part de vos commentaires ici bas.